frugivorisme

Comme pour tous les régimes alimentaires, chacun est différent dans son approche. Ainsi, en général, un frugivore essaye de suivre les ratios 80/10/10, ce qui signifie au moins 80% des calories qui viennent des glucides, au plus 10% des protéines et 10% des graisses. Pour ce faire, les fruits contiennent principalement des glucides mais aussi de petites quantités de protéines et graisses (<5%), les feuilles vertes contiennent principalement des protéines et les noix principalement des graisses avec des protéines. La priorité est donc aux fruits, complétés par des légumes verts et noix pour les protéines et les graisses.

Cela dit, tous les frugivores ne consomment pas des légumes et noix, certains ne mangent que des fruits.

Ca vous à plus ? Dites-le moi !
Faites en profiter vos amis
  1. Susie says:

    En effet, l’homme, depourvu d’une dentition et d’un systeme digestif adaptes a une alimentation carnivore, serait ainsi naturellement frugivore, comme l’a d’ailleurs ecrit Cuvier dans son ouvrage

    • Nico says:

      Oui, bien que les catégories alimentaires ne soient pas aussi cloisonnées que ça. Les primates frugivores mangent volontairement des insectes et petits gibiers et il est probable que l’Homme ai fait naturellement de même, sans pour autant manger autant de produits animaux qu’aujourd’hui. L’anatomie comparée est une science qui date et qui a pas mal de défauts. Le régime frugivore actuel fait le choix d’exclure tout produit animal plus par éthique que pour autre chose je pense.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>