animaux-nourriture

La réponse à cette question ne devrait pas changer en fonction de l’espèce animale dont il est question. Il n’y a rien qui puisse justifier que l’on sacrifie un cochon alors que l’on protège un chat. Les concepts d’animaux de compagnie et d’animaux de la ferme sont trompeurs. Ils créent une séparation là où il n’y a pas lieu d’en avoir. Cette séparation a été décidée il y a très longtemps, au début de l’agriculture (il y a plus de 10 000 ans) et s’est transmise depuis sans être remise en question. 10 000 and d’avancées sur la justice et l’éthique nous séparent de cette décision. Ne serait-il pas temps de la reconsidérer aux lumières de la situation actuelle ?

PS : la bonne réponse est NON.

Ca vous à plus ? Dites-le moi !
Faites en profiter vos amis

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>